Elma est courageuse. Vous voyez, Elma et son mari n’ont jamais été capables de se libérer du cycle de la pauvreté.

Malgré leurs circonstances, Elma a choisi de faire de son mieux pour construire une maison pour sa famille dans une cabane en terre battue dans les régions rurales des Philippines. Fait de bambou et de bâches, l’habitation n’a jamais manqué d’amour, mais a manqué d’eau potable et de toilettes. Elma ne savait pas comment elle et son mari pourraient se permettre ces choses pour leur maison, mais elle savait que le fait d’avoir un robinet et une salle de bains rendrait la vie meilleure pour leurs enfants. À trente minutes de marche de leur village, les enfants d’Elma se rendent à l’école chaque jour.

Mais avant cela, ils faisaient un autre randonnée pour aller chercher de l’eau. Elma aime tellement ses enfants que pendant de nombreuses années, elle a essayé de faire cette corvée seule. Mais pour transporter suffisamment d’eau pour les sept membres de la famille, elle a finalement eu besoin de l’aide des enfants. Elma a retenu ses larmes et a choisi de sourire en disant: «Mes enfants, ils ne se sont jamais plaints de se lever si tôt pour aller avec moi chercher de l’eau.» Pourtant, qu’ils se soient plaints ou non, Elma savait que ce n’était pas la la vie qu’ils voulaient, ni celle qu’elle voulait pour eux.

« Mon mari conduit un moto-taxi et je vends du poisson. Nous ne pouvons que donner très peu à nos enfants, mais nous voulions nous assurer qu’ils aient de l’eau et des toilettes. Il n’est pas sécuritaire pour mes filles d’aller dans les champs et mes enfants ne doivent plus se réveiller si tôt pour transporter de l’eau. » C’est ainsi que le combat courageux d’Elma pour libérer sa famille du cycle de la pauvreté et de ses longues marches pour l’eau a commencé. Grâce à notre travail aux Philippines, Water.org avait déjà commencé à ouvrir la voie à la victoire d’Elma en offrant aux familles de petits prêts abordables pour construire des raccordements d’eau et des toilettes. Brave telle qu’elle est, Elma a réussi à obtenir les fonds nécessaires pour donner à sa famille ce dont elle avait le plus besoin. Maintenant, les longues promenades du matin pour aller chercher de l’eau sont terminées. Et les visites nocturnes dangereuses sur le terrain sont terminées.

Cette fois-ci, une Elma émancipée a laissé échapper des larmes de joie en partageant: «Avec la grâce de Dieu, j’ai déjà remboursé mon prêt de toilette et, très bientôt, nous rembourserons également notre prêt de raccordement à l’eau.» Donnez à Water.org et aidez davantage de femmes comme Elma à défendre l’eau potable pour leurs familles et à changer le monde.